Francesco Prelati

 portraitInconnu  *N’allez pas au dessous de ce repère si vous n’avez pas lu le tome 1 !*

Lady Rose rencontre ce personnage lors de la mascarade donnée au Louvre, en 1598. Il portait alors un costume de chat blanc. Il s’avère que cet Oström a mauvaise réputation, et que les frères d’Holival semblent énormément s’en méfier.

 

  *N’allez pas au dessous de ce repère si vous n’avez pas lu le tome 2 !*

En 1789, Prelati, surnommé « l’alchimiste » pour cause de sa pratique assidue de la chose, œuvre pour pour la scission de la maison Oström. Appartenant à ceux de son clan qui considèrent le mythe de Sigurd comme étant à l’origine de l’engeance immortel, il estime que les siens doivent suivre une voie différente, en accordant notamment une place prépondérante aux sciences occultes, dont les adeptes de Sigurd sont férus. Puisque la chose semble impossible, il s’est allié avec les Lamies afin d’obtenir le schisme par la force et les complots.

Prelati récupère la tablette de pierre gravée – qu’Artus s’est vue confier en 1598 – après qu’elle fut volée au comte de Janlys à la faveur d’une rixe avec une poignée de Lamie.

A la fin de l’été 1789, le premier objectif de l’alchimiste est atteint : une partie des Oström se sont mutinés pour le suivre. Ces renégats et leurs alliés Lamies sont désormais en guerre ouverte contre le Septentrion.

En 1792, lady Rose apprend de la bouche de son mentor que Prelati a bravé l’interdit et s’est rendu avec les siens au Nouveau Monde afin, très certainement, d’accaparer les terres pour son « clan ».

 

  *N’allez pas au dessous de ce repère si vous n’avez pas lu le tome 3 !*   

(à venir)